top of page

DIY - Réaliser une baladeuse en papier mâché

Dernière mise à jour : 18 sept. 2023




 


Moi qui suis fan de bons plans, réaliser une lampe à partir de déchets carton, je trouvais que c'était plutôt un bon deal ! Ni une ni deux, j'ai récupéré dans les poubelles jaunes quelques boîtes de carton et l'aventure a commencé.


Le plus long a sûrement été de tout déchirer en petits bouts, et encore... Si le carton est fin, c'est tout de même beaucoup plus simple. J'ai ensuite placé tous mes confettis dans un seau que j'ai recouvert d'eau jusqu'en surface.






On va laisser mijoter tout ça une bonne nuit, et tu peux même le laisser plusieurs jours en remuant régulièrement. Une fois que tous tes petits papiers sont bien hydratés, tu peux prendre ton robot plongeant et commencer à mixer le carton toujours dans son eau.


Pour être honnête, mon mixer premier prix a pris un petit coup de chaud au bout de 15 minutes mais m'a transformé tout ça en une belle pulpe de papier.


Troisième étape : on essore. Au maximum. Prends de petites poignées de pulpe dans ta main et presse le plus fort possible pour faire sortir l'eau. Tu te retrouves ensuite avec plein de petites boules de papier essoré.







C'est l'heure de cuire la colle. Je n'ai pas fait de papier mâché petite mais il paraît que c'est la même recette. Je vous renvoie vers celle que j'ai utilisée, une colle réalisée à partir de farine, sucre et eau : simplissime et éco !


Petite astuce : j'ai ajouté un peu plus de farine pour que ça accélère le processus d'épaississement.


Ma colle est prête et j'ai pu la garder plusieurs semaines au frigo sans soucis, très pratique pour refaire d'autres projets par la suite en évitant le gâchis.




Sur la photo de droite, j'ai mélangé à la main ma pulpe de papier à la colle refroidie, environ un tiers de colle pour 2 tiers de pulpe, mais il n'y aura pas mort d'homme si vous en mettez plus.


La colle va prendre des jours à sécher en même temps que la pulpe mais une fois sèche, le mélange sera véritablement résistant. Son seul ennemi : l'eau. L'avantage, c'est que si tu t'es trompé(e), tu peux tout remouiller et recommencer.


Bref. Une fois que tu as choisi ton moule et que tu l'as recouvert de papier sulfurisé, étale ta mixture à la main, à l'épaisseur souhaitée et en oubliant pas le trou pour passer ta douille.






Tic tac, tic tac... Dix jours après, ça devrait être bien sec. Il ne faut plus voir ni toucher d'humidité, tout doit être bien dur partout. Si c'est le cas, alors tu peux peindre de manière aussi appliquée que moi sur la photo ci-dessous.


L'assemblage de la baladeuse est simple à faire et il existe tellement de tutos que je te renvoie vers un très joli montage de la marche à suivre : clique ici ! Tu pourras trouver tous les éléments - assemblés ou non -dans les magasins de bricolage ou sur Creative-câbles.





J'espère que ce premier article t'a plu :) N'hésite pas à me demander des précisions, me dire ce que tu en as pensé, ce que tu as aimé et ce qu'il faut améliorer, et surtout me montrer si tu as réussi à faire ta propre baladeuse !!


À très vite,


Olivia











21 vues0 commentaire

Comments


bottom of page